INTERVIEW DE BAUDOUIN PEETERS

Interview du 14 mai 2018 de Baudouin Peeters à Medium et Infobelge

Lumumba : pourquoi honorer un communiste anti blanc, incompétent et meurtrier ?

Baudouin Peeters, vous avez publié sur Infobelge une tribune libre intitulée « L’imposture Lumumba » qui a été publiée ensuite par Le Vif et PAN et largement partagée au point que Christophe Deborsu sur RTL-TVI dans “C’est pas tous les jours dimanche” a décidé de consacrer un débat au sujet.

Lumumba à Bruxelles, en 1960

Je suis heureux qu’une prise de conscience tardive survienne sur cette question. Malheureusement, le débat s’est perdu dans des considérations générales, sans aborder la question de fond.

Quelle est la question centrale, selon vous ?

Appartient-il à la Belgique d’honorer quelqu’un qui a attisé la haine entre Belges et Congolais et plongé son pays dans un chaos dont il ne s’est jamais remis, après 52 années de “Pax Belgica” ?

A ma connaissance, jamais un pays n’a mis en valeur l’action d’une personnalité (contestée) qui a cautionné la mort de centaines de Belges et l’extermination de milliers de Congolais au Kasaï.

Monsieur Lumumba était en réalité un communiste, nationaliste, anti blanc, incompétent, instable et meurtrier qui serait traduit devant la CPI aujourd’hui. Cela ne suffit manifestement pas pour le disqualifier aux yeux du bourgmestre de Bruxelles !

Quelles sont les motivations de ce choix dans le chef de Philippe Close ?

Je lui reconnais un certain sens politique, enveloppé de bons sentiments. C’est un bon communicateur, malin, finaud qui a trouvé le « momentum » pour lancer cette idée.

En réalité, il a roulé le MR dans la farine : les libéraux et leur chef de file Alain Courtois sont tombés dans le panneau d’une proposition idéologique et électoraliste, à relents communautaristes. Tous les partis ont eu peur des retombées potentielles dans l’électorat congolais de Bruxelles, alors qu’au Congo même, personne ne demande cela. C’est affligeant pour des élus de méconnaître ainsi l’histoire de leur pays…

Ce projet verra-t-il le jour ?

J’espère que le bon sens l’emportera, in fine. J’invite tout un chacun à se manifester via pétition, mail, présence auprès des élus de Bruxelles-Ville pour retirer ce projet saugrenu tant qu’il est encore temps !

Retour au dossier « Place Lumumba »

et du Ruanda Urundi